Accueil / Actualités /   Le Burundi est déterminé à  promouvoir  des relations de bon voisinage

  Le Burundi est déterminé à  promouvoir  des relations de bon voisinage

Lors du Briefing que le Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement a tenu à l’ensemble des Corps des Diplomates mardi le 06 décembre 2022, au point des relations de bon voisinage, le Ministre Albert SHINGIRO a annoncé que la promotion des relations de bon voisinage est l’une des priorités du document de politique étrangère du Burundi. Ce document joue le rôle de boussole de l’action diplomatique du Burundi.

 Le Gouvernement du Burundi continue à mener des démarches diplomatiques visant la normalisation des relations avec son voisin du Nord le Rwanda. Aujourd’hui les relations avec ce pays frère sont à un niveau satisfaisant. Le point de chute de ce réchauffement sera bien entendu la remise des putschistes en cavale dans ce pays frère et voisin. Les relations avec les  pays de la région sont marquées par les visites au sommet et au niveau ministériel et organisation des commissions mixtes de coopération qui sont suivies par la signature de plusieurs accords de coopération notamment avec la RDC, la Tanzanie, le Kenya, l’Afrique du sud et l’Uganda.

Les relations de bon voisinage sont également caractérisées par la mutualisation des efforts en vue de la restauration de la paix dans la partie Est de la République  Démocratique du Congo aux prises avec l’activisme des groupes armés et terroristes, locaux et étrangers.  C’est dans ce cadre régional que le Burundi a envoyé un contingent militaire au Sud-Kivu en RDC, pour lutter contre les groupes armés et terroristes qui pullulent à l’Est de la RDC dans le cadre processus de Nairobi piloté par le Président Evariste NDAYISHIMIYE en sa qualité de président de la Communauté de l’Afrique de l’Est. Le Ministre Albert SHINGIRO a lancé  un appel vibrant à la communauté internationale, notamment l’Union Européenne  et les Etats Unis ainsi que les autres partenaires qui le souhaitent d’apporter un soutien politique, diplomatique, financier et logistique au processus de Nairobi qui a déjà le soutien ferme de l’Union Africaine et d’autres organisations sous régionales.

Le Burundi place  dans le soutien indéfectible et dans la pleine dimension de coopération et du partenariat pour appuyer la paix, la démocratie, la bonne gouvernance, le progrès social et l’emploi et enfin le choix de faire la guerre à la pauvreté, ennemi commun de tout le peuple Burundais. Le Burundi va très rapidement se repositionner pour redevenir un pays modèle et moderne, créateur de richesses et de prospérité économique, et être un pays émergent à l’horizon 2040, un pays respecté et respectueux des autres, a souligné le Ministre Albert SHINGIRO.

A propos du gestionnaire

Voir aussi

Avis de vacances au sein de la COMESA

Cliquer ici pour plus d’informations

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!