Accueil / Géographie

Géographie

Le Burundi est un pays situé en Afrique de l’Est, au  « cœur de l’Afrique » au sud de l’Equateur. Le Burundi est entre 28° 50 et 30° 54 de Longitude Est entre le Bassin du Congo et les hauts plateaux orientaux et  entre 2°30 et 4° 28 de Latitude Sud , au carrefour des voies de l’Afrique Centrale, de l’Afrique Orientale et même de l’Afrique Australe.

Le Burundi est à 1.200 Km de l’Océan Indien, à 2.000 Km de l’Océan Atlantique et à 2.300 Km de la Mer Rouge.

La superficie est de 27 834 km2 dont 2180 d’eau. Les frontières du Burundi totalisent 974 km. Elles sont partagées avec la République démocratique du Congo (233 km), le Rwanda (290 km) et la Tanzanie (451 km).

Des collines et montagnes, quelques plaines à l’est. Le territoire national culmine au plus haut à 2 684 m un peu au sud-est du Mont Heha alors que le lac Tanganyika constitude le point le plus bas à une altitude de 772 m. Il chevauche la crête de la ligne de partage des eaux Congo-Nil, qui sépare les bassins du Congo et du Nil.

Les principales rivières sont la rivière Rusizi formant la frontière avec la Congo et qui se jette dans le lac Tanganyika, la Malagarazi et le Ruvubu.

Gasumo: la source la plus méridionale du Nil se situe au Sud du Burundi dans la province de Bururi.

Le lac principal est le lac Tanganyika qui est partagé avec la Tanzanie, le Congo et la Zambie. Il y a de nombreux autres lacs dans le nord-est du pays: Mwungera, Narungazi, Rwihinda, Cohoha, Kanzigiri, Rweru et Gacamirindi. Les plus étendus et plus connus sont Cohoha et Rweru qui font frontière avec le Rwanda. Au nord-ouest du pays existe un ptit lac: Lac Dogodogo situé entre le chef-lieu de la Province de Cibitoke et le chef-lieu de la Commune Rugombo.

Ressources naturelles : nickel, uranium, cobalt, cuivre, platine (non exploité), énergie hydraulique.

Le pays est sous l’infuence d’un climat équatorial, haut plateau avec d’importantes différences d’altitude (de 772 à 2 684 mètres). La température moyenne annuelle s’étend de 17 à 23 degrés Celsius. Les précipitations annuelles sont de 1 500 mm en moyenne. Saisons des pluies de février à mai, puis de septembre à novembre.(fr.wikipedia.org)

Le Burundi a 18 provinces

Parmi ces provices du pays,  il y’a Bujumbura la capitale economique du Burundi et Gitega  la capitale politique du Burundi.

Bujumbura, la capitale économique de la République du Burundi, est située à l’Ouest du pays en Mairie  de Bujumbura, au bord il y’a le Lac Tanganyika, qui compte plusieurs plages. Ce lac qui a une  superficie de plus de 32 000 km2, est le plus profond du monde après le lac Baïkal.

La ville de Bujumbura a aujourd’hui une superficie de 14 500 hectares (d’après la nouvelle délimitation) avec une altitude moyenne de 820 mètres. Le climat, de type tropical, offre un ensoleillement dominant toute l’année et une température moyenne de 23 °C, avec des pics à 28° – 35 °C au cours des périodes les plus chaudes. Bujumbura, comme l’ensemble du pays, connaît 4 saisons : la grande et la petite saison sèche, la grande et la petite saison des pluies.

Gitega est la capitale politique de la République du Burundi depuis le 04 février 2019.

Située au centre du Burundi, la Province de Gitega couvre une superficie de 1978,96 km2, soit 7,1 % de la superficie totale du pays, avec une population de 715 080 soit une densité moyenne de 361 habitants par km2.

Elle est limitée au nord  par les provinces de Kayanza, les communes (Muhanga et Rango) et Ngozi (commune Ruhororo) à l’ouest par les provinces de Muramvya (communes Mbuye et Rutegama), et Mwaro (communes  Ndava, Nyabihanga, Kayokwe et Bisoro), au Sud par les provinces de Bururi (communes Matana et Rutovu) et Rutana (commune Rutana et Musongati) et à l’Est par les provinces de Ruyigi (commune Butezi et Butaganzwa) et Karuzi (commune Shombo et Gihogazi)

Dans la province de Gitega se trouve le Musée national du Burundi et les sanctuaires traditionnels des tambournaires « Abatimbo »du Burundi. Ces sanctuaires sont Gishora dans la Commune de Giheta, Higiro dans la commune de Gitega et Kidasha dans la commune de Makébuko. Une légende raconte que c’est dans les environs de Gitéga que se trouve le sanctuaire sacré du Tambour royal Karyēnda. C’est à Gitéga aussi que se trouvait la cour du roi « i bwami ». (www.provincegitega.gov.bi)

error: Content is protected !!