Accueil / Actualités / Désignation du Burundi  comme membre du Conseil d’administration du Fonds pour le Patrimoine mondial Africain

Désignation du Burundi  comme membre du Conseil d’administration du Fonds pour le Patrimoine mondial Africain

Sur la demande du Président du Groupe Afrique de l’UNESCO le 6 juillet 2022, les Etats membres du Groupe Afrique de l’UNESCO se sont réunis pour désigner un pays qui va représenter la Sous-région Afrique Centrale au Conseil d’Administration du FPMA. Après les consultations internes, le Burundi a été désigné pour siéger audit Conseil pour un mandat de 5 ans en remplacement de la République Démocratique du Congo. A cet effet, la candidature de Son Excellence Monsieur Ernest NIYOKINDI, Ambassadeur  du Burundi à Paris a été approuvé par le Conseil des Gouverneurs réuni en sa 31ème Session organisée en Afrique du Sud le 27 juillet 2022. Il siègera au Conseil d’Administration du FPMA en tant que Gouverneur représentant l’Afrique Centrale.

Le Burundi en tant qu’un des Etats Africains ayant ratifié la Convention du Patrimoine Mondial de 1972 de l’UNISCO est bénéficiaire du Fonds pour le Patrimoine Mondial Africain (FPMA). Depuis la création du FPMA en mai 2006, les Etats parties qui siègent au Conseil d’Administration représentent les cinq (5) sous-régions africaines (Afrique Australe, Afrique Centrale, Afrique de l’Est, Afrique du Nord et Afrique de l’Ouest).

A part la visibilité, la participation du Burundi au Conseil d’Administration du Fonds pour le Patrimoine Mondial Africain pourra accélérer le processus en cours de la mise en œuvre de la Convention du Patrimoine Mondial de 1972 de l’UNESCO au Burundi.

Signalons que le Burundi a ratifié ladite Convention le 19 mai 1982 mais n’a pas encore inscrit aucun bien ou site sur la liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Le Représentant burundais pourra plaider en faveur du Burundi l’appui de ce Fonds dans l’élaboration de la feuille de route de la mise en œuvre de la Convention du Patrimoine Mondial de 1972.

Le Fonds pour le Patrimoine Mondial Africain a été  crée en mai 2006 dans l’objectif de fournir un soutien financier et technique pour la conservation effective et la protection du patrimoine culturel et naturel en faveur des Etats membres de l’Union Africaine qui ont signés la Convention sur le Patrimoine Mondial de 1972 de l’UNESCO. Il contribue à une meilleure conservation et protection du patrimoine naturel et culturel africain avec l’objectif de développer une stratégie pour traiter des défis auxquels font face la plupart des pays africains ayant appliqué la Convention du Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Etant donné qu’il est prévu deux réunions statutaires du Conseil d’Administration  par an dont l’une se tiendra dans un  des pays membres du Conseil, le Burundi pourra aussi en abriter une.

A propos du gestionnaire

Voir aussi

Le nouveau représentant Résident du PNUD au Burundi présente ses lettres de Nomination

Ce lundi 12 septembre 2022, le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération au …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!