Accueil / Actualités / L’Union Européenne au Burundi célèbre la journée de l’Europe

L’Union Européenne au Burundi célèbre la journée de l’Europe

Dans la soirée du 9 mai 2022, la  Délégation de l’Union européenne au Burundi a organisé un cocktail pour la célébration de la journée de l’Europe. Les Ambassadeurs des Etats membres de l’Union Européenne accrédités au Burundi étaient présents à cet événement de même que d’autres Diplomates accrédités, au Burundi, les représentants de la société civile ainsi que certains membres du Gouvernement dont le Ministre burundais des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement, Albert SHINGIRO.

Dans son discours, l’Ambassadeur délégué de l’Union Européenne au Burundi Monsieur Claude BOCHOU a d’abord rendu hommage aux casques bleus burundais victimes du terrorisme, loin de leurs foyer alors qu’ils servaient dans le cadre d’une mission de maintien de la paix de l’Union Africaine en Somalie. Il a adressé ses sincères et profondes condoléances au peuple burundais et aux familles éprouvées. Ce fut également l’occasion pour ce diplomate européen de saluer les efforts du Burundi en faveur de la stabilité du continent.

Les efforts de coopération de l’équipe Europe au Burundi font de l’Union Européenne le premier bailleur du Burundi, un titre qui honore l’Union, a déclaré Ambassadeur Claude Bochou au cours de ces cérémonies. Selon toujours Claude Bochou, la délégation intensifiera dans les mois à venir ses efforts avec les autorités burundaises, son siège, la Banque Mondiale, le FMI  et la BEI afin de faciliter la mobilisation des financements.

Quant au Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement Son Excellence Ambassadeur Albert SHINGIRO, il a félicité l’Union Européenne et à tous ses peuples en mesurant à sa juste valeur la signification profonde de cette  fête car il a compris l’importance politique qu’elle revêt, de même que l’attachement et la fierté de tous les peuples européens à cet acquis. Il salue la persévérance, la détermination, le courage des peuples et de leurs dirigeants qui ont fait de l’Europe ce qu’elle est devenue aujourd’hui. La démarche unioniste avec les résultats aujourd’hui atteints constitue un bel exemple pour le reste du monde. En créant l’Union Africaine, l’Afrique a voulu témoigner de l’intérêt qu’elle porte à cette démarche unioniste ainsi qu’à ses valeurs. A-t-il ajouté.

Le Ministre Albert SHINGIRO reconnaît que les migrations, le terrorisme, les conflits internationaux sont des défis majeurs qui risquent d’hypothéquer l’ordre mondial actuel. Mais qu’il est en même temps confiant dans la capacité des nations à leur trouver des réponses adéquates car elles disposent des ressorts et du génie nécessaires pour y arriver.

La mutualisation des efforts par tous les Etats membres des Nations Unies pour bâtir un nouvel ordre mondial basé sur la règle du droit international et respectueux de tous les pays quelques soient leur taille, localisation géographique et leur degré de développement serait une des meilleures voies à suivre pour s’attaquer aux nombreux défis collectifs auxquels fait face l’humanité en ce moment sans passer par les guerres et la diplomatie des muscles.

En ce qui concerne le maintien de la paix selon aussi Albert SHINGIRO, les phénomènes de terrorisme, de migrations, de conflits internes ou inter-étatiques ne concernent pas que l’Europe uniquement, le Burundi vient une fois de plus d’être frappé par des terroristes d’Al Shabab en Somalie où les vaillants soldats de la paix au sein de la Mission de Transition de l’Union Africaine en Somalie (ATMIS) ont été attaqués à l’aide des véhicules piégés, des kamikazes et des hommes lourdement armés,  occasionnant des morts, des blessés et des portés disparus et qu’il est évident que l’objectif de cette attaque est d’entraver les efforts déployés par ATMIS pour ramener la paix et la sécurité sur toute l’étendue de la Somalie, mais que le contingent burundais reste déterminé à apporter le meilleur de lui-même pour que triomphent enfin la paix et la stabilité de manière durable dans ce pays frère.

Signalons que l’Union Européenne est présente au Burundi depuis 1978 sans interruption. De nombreux projets de coopération ont abouti notamment dans les secteurs des infrastructures, de la sécurité alimentaire, de la santé et bien d’autres. L’Ambassadeur Bochou a annoncé ce lundi au cours des cérémonies de célébration de la journée de l’Europe que l’Union Européenne va évoluer vers des domaines tels que le changement climatique, la justice, la culture, l’environnement et le soutien de la jeunesse.

A propos du gestionnaire

Voir aussi

Ouverture de la retraite des Coordinateurs Nationaux de la CIRGL

En date du 11 mai 2022, le Coordinateur National de la Conférence Internationale sur la  …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!