Accueil / Actualités / Lancement du processus de préparation du Plan-cadre de coopération des Nations Unies pour le Développement Durable au Burundi

Lancement du processus de préparation du Plan-cadre de coopération des Nations Unies pour le Développement Durable au Burundi

Le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement Son Excellence Ambassadeur Albert SHINGIRO a procédé l’ouverture des cérémonies du lancement   du  processus de préparation du Plan-cadre de coopération des Nations Unies pour le Développement Durable au Burundi, Bujumbura, le 11 avril 2022.

Dans son allocution, le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement  Ambassadeur Albert SHINGIRO a rappelé une citation de sa Sainteté le Pape François : « le défi de sauvegarder la maison commune inclut la préoccupation d’unir toute la famille humaine dans la recherche d’un développement durable et intégral» qui a un titre l’important du développement durable pour sauvegarder cette maison commune qui est notre planète.  Le Burundi, tout comme les autres pays membres des Nations Unies a adopté en 2015, les Objectifs de Développement Durable(ODD) dont l’attente avant la date buttoir en 2030 requiert des changements transformatifs audacieux à plusieurs niveaux. Le Système des Nations Unies auquel tous appartiennent, a introduit les plans –cadres de coopération des Nations Unies pour le développement durable. Le Burundi va très bientôt se doter du sein qui couvrira la période 2023-2027 en remplacement au programme UNDAF dont la période de mise en œuvre a été raccourcie d’une année pour prendre la fin le 31 décembre 2022 pour des raisons stratégiques mutuellement convenues entre les deux parties.

Le nouveau cadre de coopération des Nations Unies pour le développement durable au Burundi sera en parfaite cohérence et en alignement avec le Plan National de Développement du Burundi (PND2018-2027) et le Programme National de Capitalisation de la Paix, de la Stabilité Sociale et de la Promotion de la Croissance Economique, (PNCP-SS-PCE). Le nouveau Plan-cadre marque une dynamique nouvelle d’engagement entre le Système des Nations Unies et le Gouvernement du Burundi. Il s’agit d’un type partenariat stratégique respectueux du principe de l’appropriation nationale  à tous les niveaux à l’échelle nationale qui reflète la nature réelle des relations contemporaines entre les Gouvernements et les Nations Unies en vue de réaliser les ODD dans les délais impartis à l’horizon 2030.

Le Ministre Albert SHINGIRO a invité les partenaires au développement et les équipes conjointes qui vont travailler sur la conception du Plan-cadre de coopération au développement durable au Burundi à faire des trois principes lignes directrices d’actions : un outil au service de la transformation économique du Burundi, l’esprit de collaboration et d’exclusivité et de concrétiser leur engagement commun à ne laisser personne de côté. Il a souligné aussi l’importance des données statistiques dans le travail qui va être fait car le choix stratégiques qui seront opérés dans le contexte du Plan-cadre, devront l’être sur base d’évidences et données statistiques rigoureuses qui mettront  en lumière les données d’investissements et les opportunités qu’ils représentent pour le développement du Burundi. Elles faciliteront aux uns et aux autres, de bien mener le travail et ainsi d’identifier objectivement les résultats attendus.

Dans son interlocution,  Monsieur Mama Damien, Coordonnateur du Système des Nations Unies au Burundi,  a souligné que le développement du plan- cadre intervient dans un contexte marqué par le regain de la coopération entre le Gouvernement du Burundi et ses partenaires et l’affirmation d’une nouvelle vision pour le pays. Comme le Burundi a adopté le Programme National de Capitalisation de la Paix , de Stabilité Sociale et la Promotion de la Croissance Economique(PNCP), avec l’instrument d’accélération de la mise en œuvre du Plan National de Développement (PND), les deux cadres devront être au cœur de la préparation du Plan-cadre de coopération, car ils expriment la vision du Burundi et les priorités en matière du développement socioéconomique et le PND. Il rappelle  à travailler vers la transformation structurelle de l’économie burundaise, pour une croissance forte, durable, résiliente, inclusive, créatrice d’emplois décents pour tous et induisant l’amélioration du bien-être social.

Monsieur Mama Damien a dit  de voir sur les partenariats  qu’il faut intégrer dans le plan-cadres de coopération. Les ODD ne peuvent être réalisées qu’avec des partenariats variés et une coopération solide. Il a aussi remercié le Gouvernement du Burundi par le fait qu’il démontre le leadership qu’il entend jouer dans la préparation et la mise en œuvre du plan-cadre de la coopération du Burundi.

Rappelons que au cours de ces activités il y avait des présentations sur le plan-cadre de coopération et sur les ODD respectivement présentées par Monsieur Pacome Kossy, le Chef du Bureau, Coordonnateur des questions de Développement et Coordonnateur de la planification Stratégique au Bureau du Coordonnateur Résident des Nations Unies au Burundi et l’Ambassadeur Isaïe KUBWAYO, Directeur Général chargé des Relations Multilatérales.

A propos du webmaster

Voir aussi

Le Président de la République procède à l’ouverture de la 6ème édidion de la semaine de la Diaspora

Le Mardi 26 juillet 2022 à l’Hôtel des Plateaux de Ngozi, le Président de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!