Accueil / Actualités / Validation de la Stratégie Sectorielle de Bonne Gouvernance, de Lutte contre la Corruption et les Malversations Economiques au Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement.

Validation de la Stratégie Sectorielle de Bonne Gouvernance, de Lutte contre la Corruption et les Malversations Economiques au Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement.

Vendredi le 19 novembre 2021, à La Détente, le Secrétaire Permanent au Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement Monsieur Ferdinand BASHIKAKO a ouvert les travaux de l’atelier de validation de la Stratégie Sectorielle de Bonne Gouvernance, de Lutte contre la Corruption et les Malversations Economiques au Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement.

Dans son discours, le Secrétaire Permanent a rappelé que  depuis une certaine période, le Gouvernement burundais s’est fixé pour objectif global d’instaurer la Bonne Gouvernance dans tous les secteurs de la vie nationale en vue de promouvoir un Etat de droit au Burundi. Conscients des effets dévastateurs de la corruption sur l’économie et le développement social du pays et surtout sur l’image des institutions du pays, et il n’est pas anodin de le reprendre, le Gouvernement a consenti beaucoup d’efforts dans le domaine de la lutte contre la corruption a indiqué Monsieur Ferdinand BASHIKAKO.

Le Secrétaire Permanent a fait savoir depuis 2010, la République du Burundi  s’est dotée d’une Stratégie Sectorielle de Bonne Gouvernance et de Lutte contre la Corruption, première génération, qui a été mise en œuvre sur la période 2011-2015. Il a rappelé  aussi qu’avant cette Stratégie, la loi anti-corruption a été promulguée le 18 avril 2006. Sur les fondements de la Stratégie Nationale, le Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement a conçu une Stratégie Sectorielle de Bonne Gouvernance et de Lutte contre la Corruption et les Malversations Economiques. « Par ailleurs, le Décret No 100/053 du 01 septembre 2020 portant missions et organisation du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement  ordonne entre autres missions de la conception d’une politique du Ministère en matière de bonne gouvernance ; la mise au point des normes pour une meilleure gestion des biens et services de l’Etat et le contrôle de leur application effective, ainsi que l’élaboration et le suivi des projets d’investissements du Ministère » a martelé le Secrétaire Permanent.

Selon  le Secrétaire Permanent, la Bonne Gouvernance, dans le cadre du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement, est utilisée  en référence à la transparence et l’application des principes de responsabilité dans les procédures et les activités du Ministère. Il a déclaré que le document de Stratégie Sectorielle de bonne gouvernance s’inscrit dans la ligne droite tracée par le Plan National de Développement du Burundi, PND Burundi 2018-2027, Orientation stratégique 4 «  Renforcer la Bonne Gouvernance, la sécurité et la sauvegarde de la souveraineté nationale », Axe 13 « Gouvernance » dans son Objectif Stratégique 3 « Consolider la bonne gouvernance et éradiquer la corruption et les malversations économiques et financières sous toutes leurs formes et à tous les niveaux ».

Signalons  que après le discours du  Secrétaire Permanent, les participants ont suivi un exposé de ce document présenté par Jean Claude BIZIMANA, Directeur Chargé des Questions Juridiques et Administratives à la Brigade Spécial Anti-Corruption du Burundi et Conseiller Consultatif de l’Union Africaine sur la Lutte contre la Corruption. Les Participants ont posé des questions pour certaines doléances en rapport avec la forme de ce document. Après l’analyse complète  de ce dernier, ils ont  validé ce Stratégie Sectorielle de Bonne Gouvernance, de Lutte contre la Corruption et les Malversations Economiques au Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement.

 

 

A propos du gestionnaire

Voir aussi

Les Etats Unis d’Amérique ont mis fin aux sanctions prises contre le Burundi

Le jeudi 18 novembre 2021,  le Président des États-Unis d’Amérique, S.E JOSEPH R. BIDEN JR. …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *