Accueil / Actualités / Le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement présente les réalisations du Ministère pour le 1er semestre 2023-2024

Le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement présente les réalisations du Ministère pour le 1er semestre 2023-2024

Le mercredi 31 janvier 2024, le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement, Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur Albert SHINGIRO, a présenté les réalisations du Ministère pour le 1er semestre 2023-2024 dans le but de montrer à la communauté nationale et internationale le travail quotidien du Ministère, ses forces, ses défis et les perspectives d’avenir.

Dans son allocution, Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur Albert SHINGIRO a présenté les activités phares du Ministère  en cinq axes, à savoir : les gains politico-diplomatiques, la promotion de la coopération multilatérale, le renforcement de la coopération bilatérale, la poursuite de la mise en œuvre de la nouvelle politique basée sur la diplomatie économique, l’encadrement de la diaspora et la promotion de l’emploi des migrants ainsi que quelques actions menées au sein de l’administration centrale.

Concernant les gains politico-diplomatiques, Ambassadeur Albert SHINGIRO a mis l’accent aux accords, memoranda d’entente et avenants qui ont été signés et ratifiés et d’autres qui sont en cours de ratification. Il s’agit entre autres des accords signés entre le Burundi et la Russie relatifs à l’utilisation de l’énergie nucléaire, à la justice et à la fonction publique; un laboratoire moderne mobile, un accord de siège entre le Burundi et le COMESA portant sur l’accueil au Burundi de toutes les réunions, ateliers et activités du COMESA dont le Burundi assurera la présidence.

En plus, le Burundi a gagné deux nouvelles relations amicales des pays comme El Salvador (de l’Amérique latine) et Trinité-et-Tobago (des Caraïbes), pays plus lointains mais bénéfiques vis-à-vis au développement du Burundi.

Le Burundi a ensuite échangé avec les pays qui forment le Centre de Recherche et de Documentation sur les Traditions Orales et les Langues Africaines (CERDOTOLA) et se sont convenus que son siège se placera à Bujumbura, et c’est déjà fait depuis le 10 août 2023, ce qui a un impact positif à l’égard de l’économie du Burundi.

A propos du gestionnaire

Voir aussi

L’Ambassade du Burundi aux Etats Unis organise un évènement d’échange avec les hommes d’affaires

Le samedi, 03 février 2024, l’Ambassadeur du Burundi aux Etats-Unis, Son Excellence Monsieur BAREGE Jean …

error: Content is protected !!