Accueil / Actualités / Atelier de validation du document « Programme Cadre National »

Atelier de validation du document « Programme Cadre National »

Bien que le domaine de la technologie nucléaire soit nouveau au Burundi, les autorités nationales ont tout de suite compris les bienfaits et avantages d’adopter cette dernière. Le pays a adhéré à l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (International Atomic Energy Agency, IAEA) et s’est doté d’un Programme Cadre National (PCN) depuis 2016. ce fut une première génération.

Cette dernière vient d’être suivi par une deuxième génération qui s’étendra sur la période allant de 2021 à 2016, et qui s’inspire des réalisations de la première génération du PCN. C’est dans ce cadre qu’il a été tenu, en date du 09 septembre 2021, dans la salle des réunions du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement, un atelier de validation de ce document stratégique.

Cette réunion a été officiellement ouverte par l’Ambassadeur Isaïe KUBWAYO, Directeur Général en charge des Relations Multilatérales au Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement. Etaient invités à cette réunion les cadres de différents Ministères sectoriels à savoir le Ministère de l’Intérieur, du Développement Communautaire et de la Sécurité Publique, le Ministère de l’Education Nationale et de la Recherche Scientifique, le Ministère de la Santé Publique et de la Lutte contre le Sida, le Ministère de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage, le Ministère de l’Hydraulique, de l’Energie et des Mines, et le Ministère du Commerce, du Transport, de l’Industrie et du Tourisme.

Le Programme Cadre Nucléaire est un outil de programmation stratégique convenu par l’Etat membre et l’IAEA en vue des activités du programme de coopération technique dans cet Etat au cours d’une période donnée. Il constitue un cadre essentiel de référence pour les domaines dans lesquels la science et la technologie nucléaire peuvent intervenir directement en vue d’agir pour la paix et le développement.

A travers la coopération entre le Burundi et l’IAEA, le Burundi voudrait renforcer ses capacités et élargir le champ d’application de la technologie nucléaire. Le Burundi est en train de quitter les connaissances nucléaires de base, et appliquer la technologie nucléaire sur un large éventail de domaines pour améliorer la vie quotidienne et le bien-être et répondre aux priorités nationales de développement. Les domaines qui sont concernés par cette technologie sont l’Energie, la Santé, la sûreté et la sécurité, l’environnement, l’eau, l’alimentation et l’agriculture, l’industrie, le transport, et l’éducation.

Après avoir parcouru le contenu du document, présenté par un expert dans le domaine, les participants à la réunion ont émis quelques recommandations qui devraient contribuer à une mise en œuvre de ce document stratégique.  Il s’agit entre autre de la création d’un cadre légale national qui devra régir l’utilisation de la technologie nucléaire. Le processus est déjà amorcé et les textes sont sur la table du Conseil des Ministres. Il avait été formulé des recommandations en vue de l’amélioration de ces textes. Il a été recommandé d’accélérer la mise en place de loi nucléaire et de l’Autorité Réglementaire Indépendante, car l’absence du cadre légal constitue un blocage au développement de ce secteur. Cette stratégie devrait garantir la sûreté et la sécurité nucléaire. Les participants à cet atelier ont confié la responsabilité au Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement afin d’assurer la coordination du travail de validation de la loi sur la technologie nucléaire, par les instances habilitées. Dans le but d’accélérer le processus, une note contenant l’exposé des motifs sera élaborée par les différents experts venant des domaines concernés par la stratégie nucléaire, et sera envoyée à qui de droit.

Le document de « Programme Cadre National » a été adopté moyennant quelques amendements.

A propos du gestionnaire

Voir aussi

Séance d’information sur les réformes du système des Nations Unies

En date du 16 septembre 2021, certains Cadres du Ministère des Affaires Etrangères et de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!