Accueil / Actualités / Quatrième Session de la grande Commission Mixte de Coopération entre la RDC et le Burundi

Quatrième Session de la grande Commission Mixte de Coopération entre la RDC et le Burundi

Dans le cadre de mettre en œuvre les instructions reçues des chefs d’Etat lors de la visite d’Etat de S.E Evariste NDAYISHIMIYE, Président de la République du Burundi, à Kinshasa au mois de juillet 2021 sur invitation de son Homologue S.E Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, Président de la RDC et d’accompagner les belles initiatives de leurs ainés et de leurs peuples respectifs tel qu’exprimé dans l’Accord Général de Coopération Economique, Technique, scientifique, Sociale et Culturelle entre les deux Etats signé à Kinshasa le 26 juin 1980 revu et révisé au cours des présentes assises, ainsi que tous les accords et protocoles d’accord sur des questions spécifiques signés au mois de juillet 2021 devant leurs chefs d’Etat à Kinshasa, le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement SE Ambassadeur Albert SHINGIRO a pris part à la 4ème session de la commission mixte de coopération entre la RDC et le Burundi  du 31/aout au 02 septembre 2021.

 Le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement SE Ambassadeur Albert SHINGIRO a commencé par rappeler que le Burundi et la RDC entretiennent depuis longtemps des liens d’amitié anciens qui s’inscrivent dans le cadre d’une coopération fructueuse, dynamique, sincère, honnête et mutuellement avantageuse dans plusieurs secteurs d’intérêt commun sans oublier qu’ils partagent les mêmes valeurs telles que l’attachement aux valeurs de la paix, de l’unité et intégration de l’Afrique, de la dignité, de la souveraineté, du panafricanisme et qu’à l’instar des jumeaux, ils ne sont pas seulement voisins, mais évoluent dans la très grande proximité de cœur, de fraternité et de partage d’un même idéal, d’un même avenir.

Le Ministre a continué en indiquant que les 33 ans qui viennent de passer sans organiser aucune réunion de la commission mixte entre ces deux pays est un accident de parcours qui ne se reproduira jamais. Les contacts au plus haut sommet et au niveau ministériel et intermédiaire se poursuivront de façon intense, régulière, coordonnée et planifiée afin de placer les liens d’amitiés et de coopération entre les deux pays et les deux peuples à un niveau le plus élevé de l’histoire.

En effet, au terme de cette 4ème session de la commission mixte, la RDC et le Burundi ont mis à jour les accords signés antérieurement dans différents domaines de coopération afin de leur conférer un caractère plus exploitable et réalisable, avec un programme de travail sous-tendu par des actions concrètes assorties des délais de mise en œuvre, conformément aux recommandations des Chefs d’Etat du Burundi et de la RDC.

Pour clôturer, le Ministre Albert SHINGIRO a dit qu’il se réjouissait des résultats obtenus après 72 heures de travail acharné, notamment le consensus atteint dans mise à jour de l’accord général de coopération révisé entre les deux pays qui couvre des domaines variés tels que la politique et diplomatie, défense et sécurité, agriculture, élevage et pèche, commerce, transport, industrie, tourismes, mines, petites et moyennes entreprises, investissement, infrastructures, hydrocarbures, TIC, éducation et recherches scientifiques, ainsi que la convergence de vues dans les domaines de la mobilité des biens et des personnes, la protection de l’environnement, Energie, Finances, urbanisme, habitat et affaires foncières, culture et art, etc.

Le Ministre Albert SHINGIRO a, avant de boucler la boucle, invité le Ministre en charge de l’intégration régionale Son Excellence Monsieur Didier Mazenga à effectuer une visite de travail au Burundi, à la période de sa meilleure convenance dans le cadre du suivi-évaluation de la mise en œuvre des engagements pris jusqu’à ce moment à tous les niveaux.

A propos du gestionnaire

Voir aussi

Séance d’information sur les réformes du système des Nations Unies

En date du 16 septembre 2021, certains Cadres du Ministère des Affaires Etrangères et de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!