Accueil / Actualités / Visite au port sec de Kwala-Ruvu en Tanzanie

Visite au port sec de Kwala-Ruvu en Tanzanie

Une délégation burundaise composée d’une équipe technique accompagné par une délégation tanzanienne ont effectué une mission de terrain en Tanzanie en date du 23 au 28 aout 2021 portant sur la visite du port sec de Kwala-Ruvu dans région côtière de Pwani à une centaine de kilomètres à l’est de Dar es Salaam .  Le port sec a été octroyé par le Gouvernement Tanzanien au Gouvernement du Burundi.

La délégation burundaise était conduite par l’Ambassadeur Jérémie Banigwaninzigo, Secrétaire Permanent au Ministère ayant le transport dans ses attributions. Etaient également présents les Chefs de Missions de deux pays respectifs : Gervais Abayeho, Ambassadeur du Burundi en Tanzanie, et Dr Jilly Maleko, Ambassadeur de la République Unie de Tanzanie au Burundi. Pour cette visite de terrain, les deux délégations ont d’abord visité  le port de Dar es Salaam, d’où transitent les marchandises vers le Burundi; la gare ferroviaire de Dar es Salaam, d’où partiront les passagers et les marchandises lorsque le chemin de fer moderne a écartement standard sera opérationnel ; le port sec de Kwala- Ruvu, en empruntant la route en terre battue le long du chemin de fer en construction pour se rendre compte de l’état d’avancement des travaux  et  la gare ferroviaire de Morogoro. Le terrain qui abritera le port sec de Kwala-Ruvu est situé le long d’un chemin de fer à écartement métrique, ce qui facilitera le transport des marchandises à partir de cet endroit vers Kigoma.

Les deux délégations se sont rendues aussi  à Kigoma sur le site abritant le port sec de Katosho, ou le Burundi pourra bénéficier, « sur demande, d’un terrain d’une superficie de 5 à 10 Ha ». Les marchandises en provenance du port sec de Kwala-Ruvu transiteront au port sec de Katosho avant d’être acheminées au Burundi. Outre le port sec de Katosho, les équipes techniques ont eu l’opportunité de visiter le port de Kigoma, d’où transitent les marchandises vers le port de Bujumbura. La mission entreprise par les équipes techniques des deux pays s’est soldée par les résolutions suivantes : le Gouvernement de la République Unie de Tanzanie doit préparer un projet d’accord bilatéral pour la mise à disposition des terrains convenus, puis le soumettre au Burundi avant le 30 octobre 2021, les deux équipes techniques se réuniront au Burundi pour finaliser l’accord bilatéral et le parapher, le projet d’accord bilatéral sera ensuite soumis aux instances juridiques habilitées des deux pays pour approbation.

L’acte juridique sera suivi par la conférence, en Tanzanie, des Ministres des deux pays ayant le transport dans leurs attributions pour endosser l’accord bilatéral, permettant au Gouvernement Tanzanien d’engager le processus d’attribution définitive des terres/ports secs au Gouvernement du Burundi. -La réunion des équipes techniques/experts au Burundi et la conférence des Ministres en Tanzanie se feront selon un calendrier à convenir entre les deux parties.

 

A propos du gestionnaire

Voir aussi

Séance d’information sur les réformes du système des Nations Unies

En date du 16 septembre 2021, certains Cadres du Ministère des Affaires Etrangères et de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!