Accueil / Actualités / Le Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies pour l’Afrique Centrale félicite le Gouvernement du Burundi pour la gestion affichée de la COVID-19

Le Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies pour l’Afrique Centrale félicite le Gouvernement du Burundi pour la gestion affichée de la COVID-19

Dans un entretien effectué avec le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement Son Excellence l’Ambassadeur Albert SHINGIRO lors de sa visite de courtoisie du 26 mai 2021, le Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies pour l’Afrique Centrale M. François Louncény Fall a laissé éclater sa grande appréciation quant à la décision du Burundi de tenir cette 51ème  réunion de l’UNSAC en présentiel. Il a par ailleurs annoncé que l’organisation qu’il représente apprécie et félicité le Gouvernement du Burundi pour les efforts déployés afin de lutter contre la pandémie mondiale de COVID-19.

Sur le plan humanitaire, le Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies pour l’Afrique Centrale a fait savoir qu’ils ont constaté avec regret la remontée des eaux du lac Tanganyika mais qu’ils sont prêts à lutter ensemble contre les changements climatiques et leurs effets nocifs.

Pour ce qui est des questions humanitaires, le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement a annoncé que le Burundi est en train d’accueillir des refugies burundais qui retournent massivement en provenance des pays voisins comme le Rwanda, la République Démocratique du Congo, la Tanzanie, etc. Seulement, la question des refugies est une question à caractère international.  Pour cela, le Burundi sollicite un appui de la part des partenaires régionaux et internationaux afin d’accompagner l’intégration des burundais qui rentrent et ceux qui les accueillent.

Le Ministre a saisi également cette occasion pour annoncer que certains Burundais se sont déplacés à l’interne, suite à la remontée des eaux du Lac Tanganyika causées par les changements climatiques, Il a saisi cette occasion pour lancer un appel aux partenaires du Burundi de la communauté régionale et internationale,  afin de soutenir le Burundi et d’apporter un appui à ces Burundais en déplacement interne, dans le cadre d’affronter le défi des changements climatiques qui est partagé.

Le Ministre Albert SHINGIRO a terminé les échanges en faisant un commentaire sur la gestion de la pandémie de COVID-19 au Burundi. Il  fait savoir au Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies pour l’Afrique Centrale que le Gouvernement du Burundi a fait le choix entre l’économie et la sante de la population. Le Gouvernement ayant compris que la santé n’est pas récupérable une fois partie mais que l’économie peut toujours être rétablie,  il a choisi de prioriser la santé de la population, en organisant des campagnes massives de tests gratuits à la COVID-19. Ainsi, le Burundi est le pays le moins touché dans la région, mais la COVID-19 existe aussi au Burundi. Le Gouvernement continue à prendre soin de la population et à sensibiliser pour l’observation des mesures barrières de lutte contre cette pandémie

A propos du gestionnaire

Voir aussi

Séance d’information sur les réformes du système des Nations Unies

En date du 16 septembre 2021, certains Cadres du Ministère des Affaires Etrangères et de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!