Accueil / Actualités / Le Secrétaire Permanent au Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement anime une conférence de presse sur la 51ème réunion du Comité Consultatif Permanent des Nations Unies chargé des Questions de Sécurité en Afrique Centrale

Le Secrétaire Permanent au Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement anime une conférence de presse sur la 51ème réunion du Comité Consultatif Permanent des Nations Unies chargé des Questions de Sécurité en Afrique Centrale

En date du 21/5/2021, le Secrétaire Permanent au Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement Monsieur Isidore NTIRAMPEBA a animé une conférence de presse sur la 51ème réunion du Comité Consultatif Permanent des Nations Unies chargé des Questions de Sécurité en Afrique Centrale (UNSAC), prévue à Bujumbura du 24 au 28 mai 2021

Le Secrétaire Permanent au Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement a fait savoir que l’UNSAC inscrit à son actif plusieurs réalisations dont des mécanismes et instruments qui ont été adoptés.

Monsieur Isidore NTIRAMPEBA a aussi rappelé que le Burundi a déjà abrité la 34ème et la 39ème réunion ministérielle respectivement en 2012 et en 2014. Dans ce contexte, l’UNSAC a adopté lors de la 39ème réunion une déclaration appelée « Déclaration de Bujumbura » sur la menace liée aux activités terroristes du groupe Boko Haram sur la paix, la sécurité et la stabilité en Afrique en raison du risque de déstabilisation de notre sous-région et par laquelle les Etats membres ont demandé au Conseil de Sécurité de s’en saisir.

En outre, la 51ème réunion du Comité Consultatif Permanent des Nations Unies chargé des Questions de Sécurité en Afrique Centrale passera en revue la situation géopolitique et sécuritaire dans les Etats membres et, fera une mise au point sur la stratégie de lutte contre la pandémie COVID-19 dans le cadre de la Déclaration de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) du 18 au 19 mai 2020 fixant le cap pour combattre ce fléau tel que rappelé dans la Déclaration de Malabo sur l’impact de la COVID-19 sur la paix et le soutien à la mise en œuvre de la Stratégie régionale de lutte contre cette pandémie en Afrique centrale.

La rencontre évoquera et discutera de l’état des lieux sur divers sujets comme le désarmement et la réforme de la sécurité en Afrique centrale, la gestion des élections en Afrique centrale, la mise en œuvre de l’agenda Femmes, Paix et Sécurité dans le cadre Résolution 1325 du Conseil de sécurité et d’autres questions d’intérêt commun aux Etats membres.

Monsieur Isidore NTIRAMPEBA a annoncé qu’en dehors des Chefs des délégations ministérielles, des hauts fonctionnaires de l’Organisation des Nations Unies prendront part à la rencontre de Bujumbura, y compris les Représentants Spéciaux du Secrétariat Général du Bureau régional des Nations Unies pour l’Afrique Centrale, de l’Union Africaine, la Mission de l’Organisation des Nations Unies en République Démocratique du Congo (MONUSCO), du Bureau de l’Organisation des Nations Unies pour les Grands Lacs, etc.

S’agissant des mesures de lutte contre la COVID-19, le Secrétaire Permanent au Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement a rassuré quant aux dispositions prises par le Gouvernement pour veiller à la santé des participants, y compris les mesures de prévention et lutte contre la COVID-19 avant, pendant et après la réunion de Bujumbura.

Signalons que l’UNSAC compte 11 Etats membres: Angola, Burundi, Cameroun, République Centrafricaine, République du Congo, République Démocratique du Congo, Gabon, Guinée Equatoriale, Rwanda, Sao Tomé et Principe et Tchad.

A propos du gestionnaire

Voir aussi

Séance d’information sur les réformes du système des Nations Unies

En date du 16 septembre 2021, certains Cadres du Ministère des Affaires Etrangères et de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!