Accueil / Actualités / Impact de la diplomatie sur terrain

Impact de la diplomatie sur terrain

Depuis l’exercice 2020-2021, le Gouvernement du Burundi à travers le Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement a engagé  une dynamique de suivi des réalisations des partenaires au Développement. L’objectif est de réaliser l’impact du partenariat vis-à-vis du peuple burundais. C’est dans ce cadre que   le Directeur Général chargé des Relations Multilatérales au Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement, Monsieur l’Ambassadeur Rémy BARAMPAMA et le Représentant pays  de l’Institut International de l’Agriculture Tropicale (IITA), Monsieur Emmanuel NJUKWE, ont conjointement organisé une descente sur terrain.

Effectuée en deux phases du 07 au 10 mars et du 28 au 31mars 2021, cette descente a couvert sept provinces du pays. Il s’agit notamment des provinces suivant :   Rumonge, Makamba, Rutana, Bururi, pour la première phase et Gitega, Mwaro et Bujumbura- Mairie  pour la seconde phase.  

En effet,   l’IITA est aux côtés du Burundi depuis 1994. Elle contribue dans le secteur agricole. Elle a introduit de nouveaux germoplasmes de cultures  notamment le manioc, la banane et le maïs.  Son partenaire clé est l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi (ISABU).

Grâce à ces appuis multiformes  dans ce secteur, le   Burundi est capable de faire face aux maladies et ravageurs des végétaux notamment les cultures citées. L’IITA importe les lignées parentales  des cultures  et les déposesnt dans les banques de gènes de  l’ISABU pour leur croissance . 

A l’étape de la récolte, une commission mixte, (cultivateurs homme / femme et les techniciens pour l’encadrement), procède à la sélection d’une meilleure variété selon des critères bien déterminés notamment la résistance aux maladies, aux parasites, le cycle végétatif et la production.

Un grand centre de collection de variétés de bananiers regorgeant un effectif de 278 variétés venues de différents coins du monde dont 55 locales. IITA a introduit les bananiers plantains de provenance du Ghana.

A la recherche de variétés de manioc rentables et résistantes aux maladies. Actuellement, grâce à ces recherches on a pu introduire de nouvelles variétés résistantes à la maladie de manioc (surtout Mosaïque) .

A propos du gestionnaire

Voir aussi

Discours de Son Excellence l’Ambassadeur Albert Shingiro, Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement a l’occasion de l’ouverture du séminaire d’information et d’échanges a l’intention des diplomates nouvellement nommés

DISCOURS DE SON EXCELLENCE L’AMBASSADEUR ALBERT SHINGIRO, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!