Flash Info
Accueil / Actualités / Le Gouvernement du Burundi entame un dialogue politique avec l’Union Européenne

Le Gouvernement du Burundi entame un dialogue politique avec l’Union Européenne

Ce mardi 02 février 2021, le Gouvernement du Burundi représenté par SEM Ambassadeur SHINGIRO, Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement et l’Union Européenne au Burundi représentée par SEM Claude BOCHU, Ambassadeur de l’Union Européenne, et les Ambassadeurs des Etats membres de l’Union Européenne résidents au Burundi à savoir l’Allemagne, la Belgique, la France et les Pays Bas, ont repris leurs échanges tels que prévus par l’article 8 de l’accord de Cotonou liant d’une part, les pays d’Afrique, des Caraïbes et du pacifique et d’autre part, l’Union Européenne et ses Etats membres.

Dans son mot de bienvenue, Son Excellence Ambassadeur Albert SHINGIRO a réaffirmé la ferme volonté du Gouvernement Burundais en revenant sur la déclaration de S.E. M. le Président de la République, à l’occasion de l’échange des vœux avec le corps diplomatique et consulaire citée comme suit : « Notre cheval de bataille est le dialogue avec les partenaires bilatéraux et multilatéraux du Burundi afin que les contentieux du passé soient vidés ».

Le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération au développement a fait savoir que sa volonté est d’avancer avec la ferme détermination d’aboutir au réchauffement et à la normalisation des relations avec l’Union Européenne et avec les Etats membres pris individuellement. Notre devoir partagé est de cimenter davantage nos relations et de les mettre au niveau le plus élevé possible dans l’intérêt de nos peuples respectifs, a-t-il indiqué.

Le Délégué de l’Union Européenne au Burundi S.E.M Ambassadeur Claude BOCHU a, quant à lui salué ce processus de dialogue.

Dans un communiqué de presse rendu public après les échanges, les deux Parties ont rappelé que le Burundi et les Etats membres de l’Union Européenne sont des partenaires historiques soucieux de voir leurs liens d’amitié et de coopération se développer davantage dans un esprit de confiance et de respect mutuel pour le bénéfice de leurs peuples respectifs.

Selon toujours ce communiqué de presse, les deux Parties ont en outre échangé sur les sujets d’intérêt commun et les engagements mutuels dans le cadre de la normalisation de leurs relations d’amitié et de coopération. La reprise du dialogue politique constitue une priorité partagée qui bénéficiera aux peuples burundais et européen.

Les deux parties se sont félicitées de l’excellent climat constructif qui a présidé à leurs échanges et ont convenu de les poursuivre dans la perspective de déboucher dans les meilleurs délais sur des résultats concrets.

A propos du gestionnaire

Voir aussi

Tenue de la 34ème session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etats et des Gouvernement de l’Union Africaine et de la 38ème Session ordinaire du Conseil exécutif de l’UA

Le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement, SE Ambassadeur Albert Shingiro …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!