Accueil / Actualités / Lancement du projet de réduction du chômage des jeunes par le renforcement des capacités et l’implication de la Diaspora

Lancement du projet de réduction du chômage des jeunes par le renforcement des capacités et l’implication de la Diaspora

Ce jeudi 3/9/2020, le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement Son Excellence Ambassadeur Albert Shingiro a procédé au lancement officiel du projet de réduction du chômage des jeunes par le renforcement des capacités et l’implication de la Diaspora.

Dans son mot de bienvenue, le Maire de la Ville de Bujumbura CP Jimmy Hatungimana s’est dit ravi que la Mairie de Bujumbura ait été choisie pour le lancement officiel de ce projet et surtout qu’elle fait partie des deux zones géographiques ciblées pour la mise en application de ce projet. Il leur a promis de compter sur son soutien et celui des Administrateurs communaux de la ville de Bujumbura pour la mise en œuvre de ce projet.

Dans son allocution, le Chef de Mission a.i de l’Organisation Internationale pour les Migrations au Burundi Monsieur Ali Abdi, a fait savoir que l’objectif du projet est de réduire le chômage des jeunes Burundais en créant des opportunités durables d’emploi et en fournissant aux jeunes en situation de vulnérabilité des compétences professionnelles et commerciales nécessaires pour réussir sur le marché de travail formel.

Pour sa part, le Responsable Pays a.i de la Banque Africaine de Développement (BAD) Monsieur Abdoulaye Konate a rappelé que la BAD s’est engagée à appuyer le Burundi dans ses programmes de développement économique et social. A cet égard, un accent particulier est mis sur l’atténuation des facteurs de vulnérabilité et la réduction de chômage des jeunes, à travers toutes ses opérations notamment dans les domaines d’agriculture, de l’énergie et des transports.

Le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement Son Excellence Ambassadeur Albert Shingiro a, quant à lui, indiqué que le Gouvernement du Burundi accorde beaucoup d’importance à ce projet qui s’inscrit dans la stratégie du Burundi de travailler sans relâche, pour la réduction du chômage des jeunes comme c’est bien articulé dans le Plan National de Développement du Burundi 2018-2027, et plus particulièrement dans l’axe d’intervention stratégique 7 focalisée sur l’emploi décent et la jeunesse.

Ce projet va durer deux ans et sera financé par la Banque Africaine de Développement à hauteur de 1.398.001 USD (environ 2,5 milliards de francs burundais). Il bénéficiera directement à au moins 450 jeunes (dont 50% de femmes), notamment des jeunes à risque de violence ou de criminalité, des jeunes déplacés internes et des jeunes rapatriés, et les jeunes engagés dans des activités sportives au sein de différentes associations.  L’orientation stratégique et technique pour la mise en œuvre de ce projet se fera sous la supervision d’un comité de pilotage tripartite (Gouvernement du Burundi, BAD et OIM).

A propos du gestionnaire

Voir aussi

L’Ambassadeur du Burundi en France s’exprime sur la situation actuelle du pays

Le 8 Septembre 2020, l’Ambassadeur du Burundi en France SE Ernest NIYOKINDI a accordé une …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!