Accueil / Actualités / Séance de restitution du contenu des recommandations de la Retraite Gouvernementale tenue du 21 au 23 juillet 2020

Séance de restitution du contenu des recommandations de la Retraite Gouvernementale tenue du 21 au 23 juillet 2020

Mardi le 18 août 2020, Son Excellence le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement Ambassadeur Albert SHINGIRO a animé une séance de restitution du contenu des recommandations de la Retraite Gouvernementale tenue du 21 au 23 juillet 2020, à Ngozi. Cette retraite avait été tenue sous la conduite du Président de la République Son Excellence Evariste NDAYISHIMIYE.

Son Excellence le Ministre Ambassadeur Albert SHINGIRO a partagé les décisions importantes prises lors de ladite Retraite Gouvernementale en citant entre autres : la complémentarité entre les Ministères, la normalisation des relations diplomatiques avec les autres pays et la lutte contre la corruption. Par ailleurs, des actions prioritaires du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement y ont été identifiées et adoptées. Il s’agit de :

  • Restructurer le Ministère en tenant compte des nouvelles missions ;
  • Défendre les intérêts du pays ;
  • Maintenir les bonnes relations avec d’autres pays : « être aimé, avoir moins d’ennemis » ;
  • Promouvoir et redorer l’image du pays à l’étranger ;
  • Préparer et négocier les programmes de coopération alignés sur le Programme National de Développement 2018-2027 ;
  • Négocier les Conventions et les Traités internationaux ;
  • Promouvoir les échanges commerciaux, les investissements étrangers et le transfert des technologies ;
  • Normaliser les relations avec certains pays, surtout ceux de l’Union Européenne ;
  • Faire lever les sanctions injustes et unilatérales prises dans la précipitation contre le pays et contre certains individus, car elles constituent des facteurs de blocage de la reprise de la coopération avec ces pays ;
  • Faire un plaidoyer et des lobbies pour faire retirer le Burundi de l’agenda du Conseil de Sécurité des Nations Unies ;
  • Faire adopter en Conseil des Ministres le projet de Loi sur la carrière diplomatique et le guide protocolaire unifié ;
  • Créer un guichet unique pour la coopération avec les ONG étrangères ;
  • Elaborer la Stratégie Nationale d’Intégration Régionale ;
  • Rationaliser les missions diplomatiques du Burundi à l’étranger (respect du principe de réciprocité).

Les recommandations qui ont été formulées sont les suivantes :

  • Evaluer ce qui est en train d’être fait envers le Burundi par les autres pays ;
  • Servir de porte d’entrée ;
  • Communiquer avec les autres Ministères sectoriels sur les interventions des ONG étrangères.

Son Excellence le Ministre Ambassadeur Albert SHINGIRO a, alors, invité le personnel sous sa coordination à s’aligner aux recommandations de ladite retraite chacun en ce qui le concerne, afin de redorer l’image du Burundi. Il a également noté que chaque employé du Ministère a son rôle à jouer pour traduire ces recommandations en actions concrètes.

Il n’a pas manqué de rappeler les concepts « RETA MVYEYI, RETA NKOZI » en expliquant que c’est un Gouvernement qui gère la chose publique en bon père de famille, qui veille au bien-être de la population sans discrimination, et qui œuvre de manière laborieuse afin de satisfaire les besoins de la population dans l’inclusivité. Il a également fait observer que ce n’est point un slogan de campagne mais plutôt un programme de développement économique, qui doit inspirer toute la population burundaise dans la lutte contre la pauvreté, le chômage et la corruption. Pour ce faire, Son Excellence Monsieur le Ministre a promis d’apporter son soutien dans la bonne réalisation des activités du Ministère.

Notons que le Pasteur Emery de l’église du Rocher a aussi exposé sur la bonne gouvernance en se basant sur la parole de Dieu. Il a prodigué des conseils sur la sagesse, l’honnêteté en disant qu’un bon serviteur doit bien travailler aussi bien dans les bons moments que dans les moments difficiles. Il a insisté sur le fait qu’un bon travailleur doit être sage, patient et engagé, et par là, Dieu bénit les efforts de celui qui ne se laisse pas corrompre et qui fait bien son travail.

De plus, les Représentants des différents Départements du Ministère ont également eu l’occasion de présenter les défis et les perspectives qui incombent à ces départements. Pour la plupart, ils ont évoqué les ressources limitées pour la réalisation de toutes les activités du Ministère et le besoin de renforcer les capacités du personnel.

A propos du gestionnaire

Voir aussi

L’Ambassadeur du Burundi en France s’exprime sur la situation actuelle du pays

Le 8 Septembre 2020, l’Ambassadeur du Burundi en France SE Ernest NIYOKINDI a accordé une …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!