Accueil / Actualités / Le Ministre en charge des Affaires Etrangères du Burundi fait connaitre les urgences diplomatiques du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement

Le Ministre en charge des Affaires Etrangères du Burundi fait connaitre les urgences diplomatiques du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement

Au cours d’ un entretien du 27 juillet accordé à l’agence de presse « Sputnik », le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement Son Excellence Albert SHINGIRO s’est exprimé sur les urgences diplomatiques qui l’attendent dans ses nouvelles fonctions en disant que le Ministère en charge des Affaires Etrangères va se préoccuper surtout de l’amélioration de l’image du Burundi à travers des relations basées sur le respect mutuel, le bon voisinage, la complémentarité, le renforcement de l’entente entre le Burundi et les autres pays et entre le Burundi et les différentes organisations afin de maximiser les résultats des initiatives du Ministère dans la Coopération  au développement économique.  

Le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement a continué en disant que la diplomatie économique sera au centre des actions du Ministère avec un accent particulier sur la promotion des investissements étrangers et échanges commerciaux, le transfert des technologies et le renforcement des partenariats mutuellement bénéfiques avec les partenaires techniques et financiers du Burundi à travers des projets d’investissement alignés sur les priorités du Plan National de Développement du Burundi de 2018-2028. L’appropriation nationale sera un des principes directeurs qui vont guider ces partenariats.   

Le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement a ajouté que les burundais vont montrer à la face du monde qu’ils ont des talents et qu’ils ont un rôle à jouer dans le multilatéralisme basé sur les règles de jeu tracées par la Charte des Nations unies et les instruments juridiques régionaux et internationaux auxquels le Burundi a librement adhéré.

Pour le Ministre, les bonnes relations existant entre le Burundi et les pays africains ou organisations africaines ; l’intégration du Burundi dans les différentes organisations régionales et internationales ; la solidarité avec les autres pays et organisations internationales dans le projet et programme de développement du Burundi comme l’agriculture, la santé, l’éducation basée sur les besoins du marché du travail, le capital humain, l’exploitation rationnelle des ressources naturelles, la protection de l’environnement vont être renforcées.

Selon S.E Ambassadeur Albert SHINGIRO, le Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement va bâtir des relations diplomatiques fondées sur le respect mutuel où certains Etats ne se substituent pas à la communauté internationale pour oppresser d’autres Etats en leur imposant des mesures coercitives unilatérales. Par conséquent, le Ministre espère que les sanctions unilatérales prise contre le Burundi seront levées. Si divergences il y a, le Ministre a dit qu’il faudra privilégier le dialogue et la coopération mutuellement respectueuse au lieu de la voie unilatérale.   

En ce qui concerne les burundais de l’étranger, le Ministre a fait savoir que le Gouvernement du Burundi souhaiterait que lorsque les burundais séjournent dans les pays étrangers, ils soient traités avec dignité tout comme le Gouvernement du Burundi lui-même souhaite garantir des conditions de vie agréables pour les étrangers vivant au Burundi.

Le Ministre a terminé en disant que le Gouvernement va poursuivre la politique du rapatriement volontaire des réfugiés tout en réitérant l’appel du Chef de l’Etat à tous les réfugiés burundais qui le désirent afin de regagner leur Patrie étant donné que la situation dans le pays est calme, stable, et maitrisée et en exhortant aussi la diaspora burundaise à participer au rayonnement du Burundi et à contribuer à la réalisation des projets du développement économique dans le cadre du Plan National de Développement du Burundi de 2018-2028.

A propos du gestionnaire

Voir aussi

L’Ambassadeur du Burundi en France s’exprime sur la situation actuelle du pays

Le 8 Septembre 2020, l’Ambassadeur du Burundi en France SE Ernest NIYOKINDI a accordé une …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!