Accueil / Actualités / Le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement, déterminé à défendre les intérêts et la souveraineté du Burundi

Le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement, déterminé à défendre les intérêts et la souveraineté du Burundi

Son Excellence Albert SHINGIRO, Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement a accordé une interview exclusive au Journal « Sputnik », où il s’est exprimé sur différentes questions.

Au sujet de ses nouvelles responsabilités à la tête de la diplomatie burundaise, Son Excellence Albert SHINGIRO a tenu, en premier, à remercier le Président de la République du Burundi, Son Excellence Evariste NDAYISHIMIYE et le Premier Ministre Son Excellence Alain-Guillaume BUNYONI pour la confiance qu’ils ont placée en sa personne, par sa nomination.

Le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement a alors confié être pleinement engagé à défendre les intérêts et la souveraineté du Burundi comme il l’a toujours fait lorsqu’il était Ambassadeur Représentant Permanent du Burundi auprès des Nations Unies, à New York.

Ainsi, en tant que Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement, Son Excellence Albert SHINGIRO a exprimé le souhait de le faire davantage en élargissant le champ des relations de coopération sur le plan bilatéral, et multilatéral.

Il a reconnu le lourd cahier de charges, mais s’est dit heureux de l’évolution de sa carrière diplomatique et confiant pour continuer à assumer les responsabilités de leader de sorte que sa désignation à la tête de la diplomatie burundaise apparaisse légitime aussi bien aux yeux de la hiérarchie qu’au personnel de l’institution, sans oublier le peuple burundais. Cela est d’autant plus plausible, puisqu’il avait auparavant occupé le poste de Secrétaire Permanent au sein de ce même Ministère.

Son Excellence Albert SHINGIRO a eu quelques entretiens individuels avec les anciens collègues afin de se familiariser avec sa nouvelle fonction. Il envisage, par ailleurs, d’organiser des rendez-vous avec ses pairs de la région et du reste du monde « pour développer des relations d’amitié et de fraternité qui sont très utiles pour tout diplomate ». Enfin, il compte également dans l’exercice de ses fonctions, rester fidèle à lui-même  tout en étant à la fois ferme, souple et ouvert.

A propos du gestionnaire

Voir aussi

La diplomatie économique au centre des actions du nouveau Gouvernement burundais

Ce jeudi 4 août 2020, l’Ambassadeur du Burundi aux Pays-Bas S.E Gamaliel Nkurunziza a eu …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!