Accueil / Actualités / Célébration du 56ème anniversaire de l’Indépendance de la République du Kenya

Célébration du 56ème anniversaire de l’Indépendance de la République du Kenya

Le mardi 12 décembre 2019, la République du Kenya a célébré le  56ème anniversaire de son indépendance. Dans ces cérémonies, le Gouvernement du Burundi a été représenté par Ambassadeur Bernard NTAHIRAJA, Assistant du Ministre des Affaires Etrangères.

Dans son discours, l’Ambassadeur  du Kenya au Burundi  a dit que les kenyans en général et  les kenyans qui vivent au Burundi en particulier se réjouissent de  ce 56ème de l’Indépendance de la République du Kenya. Il  a déclaré que le Gouvernement du Kenya apprécie le niveau de la démocratie déjà atteint au Kenya et en Afrique. Il a encouragé la Communauté Internationale à soutenir les pays africains dans leur combat vers une démocratie durable tout en soulignant qu’aucun pays ne devrait s’ingérer dans les affaires politiques d’un autre pays sous-prétexte qu’il est plus démocratiques car même les pays les plus développés et démocratiques ne manquent pas des défis à relever.

Il a appelé la Communauté Internationale à soutenir le Burundi sur le plan économique surtout en invitant des investisseurs pour venir investir au Burundi.

Dans son discours, l’Assistant du Ministre des Affaires Etrangères du Burundi a, au nom du Gouvernement, félicité l’Ambassadeur de la République du Kenya au Burundi et ses Compatriotes pour ce prestigieux événement.

Il a rappelé que le Gouvernement du Burundi et le Gouvernement de la République du Kenya partagent et défendent les mêmes valeurs de  souveraineté, de liberté et de défense de l’Unité Nationale, valeurs qui sont inscrites en lettres d’or dans la constitution du Burundi et celle du Kenya.

Il a ajouté que les deux pays fournissent des efforts inlassables à l’effet de bâtir, pour leurs  peuples, une communauté de valeurs, de repères communs, consacrés à la promotion de la paix et de la sécurité, de la solidarité et du développement, de la consolidation de la démocratie ainsi qu’au respect des droits humains et libertés fondamentales.

L’Assistant du Ministre a rappelé que  cette communauté de repères a conduit les deux pays à des aspirations communes qui s’expriment notamment à travers des organisations régionales auxquelles les deux pays appartiennent, telle que la Communauté Est-Africaine.

L’Assistant du Ministre a continué son discours en disant que l’engagement de ces deux pays dans des missions internationales de paix est une mission noble, une mission de combat pour la liberté et la dignité des peuples, une mission d’imposition d’un lendemain meilleur pour tous les citoyens du monde.

Il a souligné que le Gouvernement burundais, pour sa part, est satisfait des résultats très positifs de son engagement au sein de l’AMISOM et dans bien d’autres missions. Il a pris cette occasion pour remercier tous les partenaires qui permettent le Burundi, par leurs appuis multiformes, de réaliser de si bons résultats.

Il a réaffirmé la bonne disposition du Burundi à rester aux côtés de leurs frères africains et d’autres coins du monde, dans la limite de ses capacités, pour que la paix et la sécurité durables et pour tous ne soient plus de vaines expressions.

Il a lancé de nouveau un appel à la communauté internationale pour qu’elle apporte de soutiens aux contingents de l’AMISOM afin qu’ils puissent poursuivre aisément leur délicate tâche.

Il a ajouté que le Burundi traverse aujourd’hui une période cruciale de sa vie politique. Comme toutes les autres nations qui aspirent à asseoir une démocratie saine et viable, le Burundi mène depuis plusieurs mois un processus électoral devant conduire à la mise en place de nouvelles institutions nationales et locales élues à travers les élections générales de 2020. Pour l’Ambassadeur Bernard NTAHIRAJA, Cette marche inéluctable du peuple burundais vers la démocratie et la paix durable a malheureusement été entachée, ces derniers jours par des perturbations sécuritaires localisées dans certaines provinces du Pays, qui ont mis à nue l’implication directe d’un pays voisin, le Rwanda, et le Gouvernement du Burundi a officiellement dénoncé l’acte d’agression.

A côté de cela, l’Assistant du Ministre  a dit que grâce à la vigilance de la population et des forces vives de la nation le processus incontournable d’élections poursuit son bon chemin.

Il a affirmé que la situation sécuritaire est globalement bonne dans tout le pays et que la population vaque normalement à ses activités quotidiennes. Selon  Ambassadeur Bernard NTAHIRAJA, Le Gouvernement a décidé à encrer la démocratie dans ses institutions et dans sa société, persuades que pour le pays, c’est une des voies de l’Esperance.

L’Assistant du Ministre  a signalé que cette espérance amène  le Gouvernement à croire avec force en la capacité du peuple burundais à exploiter toutes ses potentialités, qui sont nombreuses, pour gagner le pari de stabilité et du développement. Elle mène le Gouvernement  à croire en la sincérité et en la détermination des partenaires du Burundi à apporter davantage de soutiens dans le long et dur combat engagé contre la pauvreté.

Il a terminé son propos en souhaitant de nouveau une bonne fête  à tous les membres d’Ambassade du Kenya et tous leurs compatriotes présents dans ces cérémonies.

Signalons que les cérémonies ont également vu la participation des différents membres du Corps Diplomatiques et Consulaires et des Représentants des Organisations Internationales accréditées au Burundi, ainsi que certains hauts Cadres du Gouvernement du Burundi.

A propos du gestionnaire

Voir aussi

Audience accordée à l’Ambassadeur de Chine au Burundi

Au lendemain de ses nouvelles fonctions, le 2 juillet 2020, le Ministre des Affaires Etrangères …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!