Accueil / Actualités / Lancement officiel du projet « Renfoncement des capacités et Assistance aux populations touchées par les épidémies, catastrophes naturelles et leurs retours au Burundi »

Lancement officiel du projet « Renfoncement des capacités et Assistance aux populations touchées par les épidémies, catastrophes naturelles et leurs retours au Burundi »

Le lundi 08 juillet 2019, à Gatumba, sur la frontière entre le Burundi et la République Démocratique du Congo, le Secrétaire Permanent au Ministère des Affaires Etrangères Monsieur Isidore NTIRAMPEBA, a fait le lancement officiel du projet « Renfoncement des capacités et Assistance aux populations touchées par les épidémies, catastrophes naturelles et leurs retours au Burundi ». Le projet est financé par l’Organisation Internationale des Migrations (OIM) et le Gouvernement du Japon.

Dans son discours, Madame le Chef de mission de l’OIM au Burundi a remercié tout d’abord le Gouvernement du Burundi pour avoir répondu à l’invitation de cette organisation et d’ouvrir officiellement cette activité. Elle a ensuite apprécié les relations entre l’OIM et le Gouvernement du Burundi à travers le Ministère des Affaires Etrangères. Ella également remercié le Gouvernement du Japon qui a financé ce projet qui vient être lancé. Ce coût de ce projet est estimé à 1000.000 de dollars américains.

Monsieur Takayuki MIYASHITA, Ambassadeur du Japon au Burundi, a dit que le Japon a des relations fructueuses avec le Burundi, raison pour laquelle le Japon va toujours soutenir et aider le Burundi, Le Gouvernement de Japon est fier du travail que l’OIM œuvre au Burundi  et il a voulu aider cette Organisation pour qu’elle puisse faire ses activités normalement.

Quant au Secrétaire Permanent au Ministère des Affaires Etrangères Monsieur Isidore NTIRAMPEBA,  qui a représenté le Gouvernement du Burundi, a remercié tous les partenaires  d’avoir répondu avec enthousiasme a cette activité si importante malgré leurs nombreuses obligations, qu’il un signe éloquent de leurs ferme attachement aux questions de l’heure qui tiennent à cœur le Gouvernement du Burundi en matière de la gestion de risques des catastrophes.

Il a en outre fait savoir que le Burundi dispose de capacités institutionnelles, organisationnelles et techniques dans le domaine de la prévention des risques et la gestion des catastrophes de toutes natures et qui ont besoin d’être soutenues dans leurs efforts pour trouver les voies du développement durable, tout en améliorant leurs compétences à gérer proactivement le risque et renforcer la résilience en vue des futures crises.

Selon les propos de Monsieur Isidore NTIRAMPEBA, renforcer la résilience  permet au pays de mieux répondre aux des désastres et aux crises si celles-ci sont induites par des facteurs environnementaux, économiques et sociaux. La Prévention de crises  comprend une série d’activités comme par exemple celles d’inclure le renforcement des capacités nationales de réponse aux crises, l’adaptation aux changements climatiques, le système d’alerte rapide et la réduction des risques de catastrophes.

L’objectif de cette cérémonie était donc de  :

 – lancer officiellement le projet qui témoigne de la franche collaboration entre le Gouvernement du Burundi, le Gouvernement du Japon et l’OIM ;

–  présenter le plan d’activités intégrées et de visiter le point d’entrée a Gatumba ou certaines des activés soutenues par le projet seront mise en œuvre ;

–  informer les médias et le public sur le projet.

A propos gestionnaire

Voir aussi

L’assistant du Ministre des Affaires Etrangères reçoit la Sous-Secrétaire Générale des Nations Unies pour l’Afrique

Dans le cadre du renforcement de la coopération entre le Burundi et les Nations Unies, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!