Accueil / Actualités / Séance d’information et d’échange avec les Chefs des Missions Diplomatiques et Consulaires et des Représentants des Organisations Internationales accrédités au Burundi

Séance d’information et d’échange avec les Chefs des Missions Diplomatiques et Consulaires et des Représentants des Organisations Internationales accrédités au Burundi

Le Vendredi 12 avril 2019, le Ministère des Affaires Etrangères a organisé une rencontre avec les Chefs des Missions Diplomatiques et Consulaires et des Représentants des Organisations Internationales accrédités au Burundi.

Comme l’a annoncé la Directrice de la Communication et Porte-Parole, Madame Inès Sonia NIYUBAHWE, qui a animé cette rencontre, c’était une séance habituelle d’information et d’échange pour discuter et tenter d’harmoniser les différents points de vue sur des questions d’intérêt commun.

Cette séance d’échange s’est articulée sur les principaux points suivants: les liens d’amitié et de coopération en général, la situation politico-sécuritaire au Burundi, la question relative à la justice et aux droits de l’homme au Burundi, le processus de rapatriement et de réintégration des réfugiés burundais, la liberté des medias œuvrant au Burundi ainsi que la promotion d’une croissance économique qui mène au développement durable: le plan National de Développement 2018-2027.

Pour ce qui est des relations de coopération en général, elle a fait savoir que le Gouvernement du Burundi est fier d’entretenir des bons rapports d’amitié et de coopération avec tous les pays et organisations partenaires. Le Ministère des Affaires Etrangères réaffirme la volonté du Gouvernement du Burundi de poursuivre sur cette lancée et de les améliorer là où elles ont diminué d’intensité.

Sur ce même point, elle a également informé que le  Ministère des Affaires Etrangères a été restructuré dans le souci de faciliter la tâche aux bénéficiaires de ses services et pour une meilleure coordination.

En ce qui concerne la situation politico-sécuritaire, elle a annoncé que la paix et la sécurité règnent sur tout le territoire national et que le pays se prépare aux élections de 2020.

Quant à la question relative à la justice et aux droits de l’homme au Burundi, Madame la Directrice de la Communication a fait savoir que le Gouvernement du Burundi ne ménage aucun effort pour assurer que la dignité et le droit de la personne humaine soient protégés. Elle a cité par exemple la récente libération des détenus qui ont bénéficié de la grâce présidentielle.

Pour ce qui est du processus de rapatriement et de réintégration des réfugiés burundais, elle a souligné qu’il s’observe un mouvement de rapatriement volontaire des réfugiés victimes de l’insurrection de 2015 et que depuis le 28 août 2018, il s’est observé un mouvement de retour de 15.202 rapatriés regroupés dans 4.853 ménages.

En ce qui concerne la liberté des médias œuvrant au Burundi, Madame la Directrice de la Communication a rappelé que le Gouvernement du Burundi a enregistré des avancées considérables dans le domaine de l’augmentation des médias œuvrant sur le territoire national et de la liberté qui leur est accordée. Toutefois, le Gouvernement du Burundi se soucie du principe de la liberté d’expression mais désire que cela soit fait dans le respect de la loi et de la dignité du pays et de son peuple.

Dans le cadre de promouvoir une croissance économique qui mène au développement durable, elle a fait savoir que le Gouvernement du Burundi souhaite susciter l’attention et l’intérêt de ses partenaires bilatéraux et multilatéraux à appuyer, dans un cadre de coopération mutuelle et respectueuse, le nouveau Plan National de Développement 2018-2027.

A cet effet, Madame la Directrice de la Communication a en outre fait savoir que le Gouvernement du Burundi lance donc un appel à tous les partenaires bilatéraux et multilatéraux à s’y référer dans leurs projets d’appui au peuple burundais et l’accompagner dans sa mise en œuvre.

En terminant son message, elle a réitéré les remerciements du Ministère des Affaires Etrangères, au nom du Gouvernement du Burundi, auprès des Chefs des Missions Diplomatiques et Consulaires et des Représentants des Organisations Internationales accrédités au Burundi pour les bonnes relations d’amitié et de coopération. Elle leur a également demandé d’être toujours des Ambassadeurs du Burundi auprès des Etats et Organisations qu’ils représentent et être des agents solidaires de changement de mentalité en témoignant de la vrai situation politico-sécuritaire qui s’observe au Burundi.

Dans leurs différentes interventions, les Chefs des Missions Diplomatiques et Consulaires et des Représentants des Organisations Internationales accrédités au Burundi ont en général apprécié cette rencontre et ont proposé que de telles activités soient organisées régulièrement.

A propos gestionnaire

Voir aussi

Le discours de S.E le President de la République à l’occasion de la Journée Internationale du Travail et des Travailleurs

VEUILLEZ TROUVER LE DISCOURS DE S.E LE PRESIDENT LE LA REPUBLIQUE A L’OCCATION DE LA …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!