Accueil / Actualités / Célébration de la Journée Internationale des Femmes, Edition 2019

Célébration de la Journée Internationale des Femmes, Edition 2019

Les Femmes du Ministère des Affaires Étrangères se sont jointes, ce 8 mars 2019 à Gitega, aux autres femmes pour la célébration de la Journée Internationale de la Femme sous le thème: « La Femme au centre des programmes innovants de protection sociale ».

Les cérémonies ont eu lieu au Stade Ingoma de la Province de Gitega où les Epouses des Hautes Autorités du Pays, les Dames Dignitaires,  certains Membres du Gouvernement, certains Chefs de Missions accrédités au Burundi ainsi que plusieurs femmes en provenance des quatre coins du pays se sont rassemblés pour la célébration de cette journée dédiée aux Femmes.

Les  cérémonies ont commencé par un défilé des Femmes et ont continué par les discours de différents des orateurs du jour.

Dans son discours, la Présidente du Forum National des Femmes, Madame Janvière Ndirahisha a remercié la Première Dame pour avoir rehaussé de sa présence ces cérémonies.  Elle a également remercié le Gouvernement du Burundi qui, malgré les défis qui s’observent, s’est fortement engagé pour la promotion de l’égalité des genres. En effet, plusieurs programmes ont été entrepris par le Gouvernement du Burundi. Il s’agit entre autres de :

-l’instauration de la gratuité des soins de santé pour les enfants de moins de 5 ans et les femmes enceintes ;

-la gratuité de la scolarité au primaire, etc.

Pour Madame Janvière Ndirahisha, les progrès les plus significatifs ont été atteints avec la Constitution du 07 juin 2018 qui consacre la participation de la femme dans la gestion du pays, à concurrence d’au moins 30%. Actuellement, il n’y a aucune restriction qui empêche les femmes d’entrer dans les différentes instances de prise de décision. Depuis 1993, les filles ont eu accès aux Corps de Défense et de Sécurité, a indiqué la présidente du forum national des femmes. Madame Janvière Ndirahisha  a ainsi demandé aux femmes d’être actives afin de se faire élire à un taux élevé, étant donné qu’elles sont nombreuses. Elle a ajouté qu’il n’y a plus de barrières pour les femmes à leur entrée dans les instances de prise de décision.

Dans son allocution, la Représentante de l’ONU Femme au Burundi Madame Jennet KEM qui a représenté le Représentant Résident du système des Nations Unies au Burundi, a quant à elle,   salué les efforts consentis par la Première Dame Denise Nkurunziza pour la promotion de la femme burundaise et les conseils qu’elle ne cesse de prodiguer aux femmes pour le bien-être de leurs foyers. Elle a ajouté que les femmes sont des acteurs indispensables dans la sauvegarde de la paix et de la sécurité.

Elle s’est réjouie des avancées significatives dans la promotion de l’égalité des genres déjà initiées par le Gouvernement du Burundi. C’est pour cette raison qu’elle a promis que le Système des Nations Unies est prêt à accompagner le Burundi dans les actions visant la promotion des droits de la femme.

Le Ministre des Droits de la Personne Humaine, des Affaires Sociales et du Genre, Monsieur Martin Nivyabandi a quant à lui indiqué que son Ministère a déjà fait des avancées dans la promotion du genre. Monsieur Martin Nivyabandi a indiqué que la femme est non seulement le pilier de la famille mais aussi le pilier du pays car, le développement durable d’un pays commence par le foyer. C’est dans cette perspective, que le Gouvernement burundais a mené pas mal d’actions en vue de soutenir les ménages .Le Ministre en charge du genre a cité l’instauration de la journée de solidarité locale, la mise œuvre du programme Merankabandi qui vise l’autonomisation des femmes plus vulnérables, le projet Nawenuze et bien d’autres.

Dans son allocution de circonstance, la Première Dame SE Denise Nkurunziza a remercié le bon Dieu parce que cette fête se déroule au moment où tout le pays est en paix et en sécurité. SE Denise Nkurunziza a souhaité que la date du 08 mars soit pour les femmes un moment propice de s’auto évaluer afin de changer de comportement si nécessaire.

Pour les Femmes du Ministère des Affaires Etrangères, les cérémonies ont continué par le rafraîchissement à Twest Bar à Bujumbura et ont été rehaussées par la présence de l’Assistant du Ministre, Ambassadeur Bernard NTAHIRAJA. Dans son discours, l’Assistant du Ministre a encore réitéré les félicitations de SE Ezéchiel NIBIGIRA, Ministre des Affaires Etrangères aux Dames de ladite Institution pour la bravoure et l’amour du travail qu’elles ne cessent de montrer. Il les a encouragées à aller de l’avant.

Au nom de toutes les femmes du Ministères des Affaires Etrangères, le Directeur Général en charge des Relations Multilatérales Ambassadeur Epiphanie KABUSHEMEYE a réitéré ses remerciements à toutes les autorités du Ministère des Affaires Etrangères en général et à Son Excellence le Ministre en particulier pour la place qui est donnée à la femme au sein de l’institution. Elle a toutefois demandé aux autorités d’avoir encore confiance aux femmes en leur donnant des responsabilités à assumer et en augmentant le nombre de femmes dans les positions de prise de décision, car le fait de donner des responsabilités aux femmes prouve ou qu’elles sont capables.  

A propos gestionnaire

Voir aussi

Le discours de S.E le President de la République à l’occasion de la Journée Internationale du Travail et des Travailleurs

VEUILLEZ TROUVER LE DISCOURS DE S.E LE PRESIDENT LE LA REPUBLIQUE A L’OCCATION DE LA …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!